Les blockhaus de Voreppe

The bunker Voreppe

Commençons par un rappel historique des faits.
Les Allemands menacent Grenoble en date du 20 juin 1940, les troupes du Général Cartier chargés de la défense se sont déployés dans la cluse de Voreppe afin d’interdire toute progression.
Pour cela une artillerie très hétéroclite allant du 25 mm anti char au 75 de montagne a était déployée.
La protection du village est assuré par 2 compagnies du 81eme RI (Régiment d’Infanterie), la aussi les éléments composants ces compagnies sont très variés on trouve une compagnie du 4eme de Génie, des chasseurs alpins, des éléments du 614eme Régiment de Pionniers, des éléments du 4eme de Génie, de l’Infanterie Coloniale, des éléments de la Défense Aérienne du territoire et même des marins de Toulon servant des canons de 47 de marine, comme je vous le disait la troupe provient d’horizon très divers.
Le génie a fait saute le pont de Brandegaudiere interdisant ainsi le passage des chars.
Des abris ont étaient improvises pour embosser les canons anti chars.
Le tunnel du train lui a était obstrues par du matériel déraillé de manière a interdire tout contournement.
De même des réseaux de barbelés ont était mis en place.
Les premiers chars feront leur apparition le 23 juin un violent échange de feu s’en suivra se qui obligera les chars allemand à se replier.
Un tir de contre batterie sera alors effectue ce qui obligera le retrait des 47 de marine à Voreppe, sinon le tir de contre batterie restera inefficace.
Les allemands prennent conscience du point de résistance et change de stratégie la décision est prise de faire attaquer le mole défensif par l’infanterie.
Le 24 juin les allemands se regroupent pour préparer leur attaque mais ils seront mis en déroute par l’artillerie.
A aucun moment le mole défensif de Voreppe ne reculera l’armistice mettra fin au combat sans que la troupe n’ai était vaincu.
Le 24 Avril 1943 verra l’installation d’une garnison italienne qui pour protéger la route construira un mole défensif beaucoup plus résistant car elle entreprend la construction de pas moins de quatre blockhaus sur le ruisseau de la Roise à Brandegaudiere, ainsi qu’un d’un blockhaus de protection de la ligne de chemin de fer à l’entrée du tunnel de Brandegaudiere, dont deux seulement subsiste aujourd’hui.
Le plus avancé des deux blockhaus visible aujourd’hui se trouve à coté du pont actuel, le blockhaus de forme ronde prend appui sur la pile de l’ancien pont, il a un toit plat et possède trois embrasures pour armes individuelles ou FM.
L’accès à ce blockhaus est un peu particulier car il se fait par l’arrière de celui-ci par une sorte de puits.
La forme des embrasures est une simple découpe dans le béton il n’y avait aucune trace de masque blindé, je pense que l’efficacité de ce genre d’ouvrage surtout à la fin de la guerre devait être bien faible.
Le deuxième ouvrage se trouve en léger retrait derrière le premier, celui-ci est de forme rectangulaire, on devine encore aujourd’hui une embrasure principale sur la face avant certainement pour un canon antichar de petit calibre car le blockhaus n’est pas bien grand.
Sur le coté droit du blockhaus se trouve une excroissance avec un créneau de défense rapproche non blindé protégeant l’accès à la porte qui se trouve à l’arrière celle-ci étant bouche par des moellons.
Voilà l’histoire de ces petits ouvrages qui mériterait un sort plus enviable que le leur aujourd’hui.

We begin with a historical overview of the facts.
The Germans threaten Grenoble dated 20 June 1940, the troops of General Cartier in charge of defense were deployed in the gorge Voreppe to prohibit progress.
For this very heterogeneous artillery from 25 mm anti-tank to 75 mountain was deployed.
The protection of the village is provided by two companies of 81st IR (Infantry Regiment), the component elements as these companies are varied there is a company of the 4th Engineering, alpine hunters, elements of the 614th Regiment of Pioneers elements of the 4th Engineering, the Colonial Infantry, elements of the air defense of the territory and even sailors serving Toulon 47 naval guns, as I said the band comes from very different backgrounds.
The genius did jump the bridge Brandegaudiere thus preventing the passage of tanks.
Improvised shelters have had to emboss anti tank guns.
The tunnel train him was obstructed by the derailed equipment so as to prevent circumvention.
The same wire entanglements have was established.
The first tanks will appear on June 23, a violent exchange of fire is expected to require that the German tanks to retreat.
A shot against battery will be done which will require the removal of 47 Navy Voreppe, otherwise the shot will be ineffective against battery.
The Germans realize the point of resistance and change strategy decision is made to attack the defensive mol infantry.
On June 24, the Germans together to prepare their attack, but they will be defeated by artillery.
At no time defensive mole Voreppe will stop the armistice shall end the contest without the company did was defeated.
On April 24, 1943 will see the installation of an Italian garrison to protect the road build a much stronger defensive mole because it began construction of no less than four bunkers on the stream of Roise to Brandegaudiere and a d a blockhouse to protect the railway line to the tunnel entrance Brandegaudiere, only two of which remain today.
The most advanced of the two bunkers visible today is next to the existing bridge, the blockhouse round builds on the stack of the old bridge, it has a flat roof and has three doorways to individual weapons or FM.
Access to the bunker is a bit special because it is from the back of it with a sort of well.
The shape of the doorways is a simple cut in the concrete there was no trace of armored mask, I think the effectiveness of this kind of work especially at the end of the war had to be very weak.
The second book is down slightly behind the first, it is rectangular in shape, still a main doorway on the face before we guess certainly a small-caliber anti-tank gun because the bunker is not very big .
On the right side of the blockhouse is an outgrowth with a niche defense closer unshielded protecting access to the door that is behind it is mouth rubble.
This is the story of these little books that deserve a more enviable than their fate today.


Nous voici au chemin bien nommé / We are well appointed path.

Voici le premier ouvrage à cote du pont actuel, nous distinguons les créneaux pour FM, mais aussi le reste de la pile du pont.
/ Here is the first book by side of the existing bridge, we distinguish slots for FM, but also the rest of the bridge pier.

L’entrée du blockhaus / The entrance to the bunker.

Vue sur le deuxième blockhaus on distingue une marque sur le béton derrière le panneau routier nous indique la présence du créneau pour canon antichar / View of the second bunker on a distinguished mark on the concrete behind the road sign indicates the presence of niche for antitank gun.

Vue sur l’embrasure de protection rapproché pour FM protégeant la porte d’entrée situé à l’arrière / View of the doorway close protection to FM protecting the front door at the rear.

Vue générale arrière du blockhaus / Back overview of the bunker

Fiche technique / Datasheet
Blockhaus de Voreppe
Village / Village : Voreppe
Nom du lieu / Name of place : Brandegaudière
Accessible / Availability : Oui/Yes
Commentaires / Comments :
Coordonnées lat / Lat coordinates : 45.294444° N
Coordonnées lon / Lon coordinates : 5.628889° E

Galerie photos / Photo gallery

Waypoints

Trace

Accessibilité / Accesibility

Plan situation Google Maps / Location Map Google Maps