Le razzier de Versenat

De nos jours, le razzier de Versenat disparaît lentement, la foret le recouvrant de plus en plus. Il y a quelques années, on pouvait encore facilement le distinguer dans le paysage. Composé de déblais de schiste issu du puits du Villaret (1), sa couleur noire tranchait sur le fond vert du paysage. En passant sur la route Napoléon, on voyait bien cette zone noirâtre et dépourvue de végétation.
Le puits du Villaret fût creusé en 1948 pour extraire le charbon mais aussi les stériles qu’il fallut stocker.
La décision est alors prise de mettre ceux-ci au lieu dit “les Combes du Villaret”. Pour cela un télébenne est construit (2) pour transporter le stérile depuis l’usine du Villaret.
Le train de transport des matériaux (3) pour le remblayage hydraulique avait cessé de fonctionner.
Le choix de déposer les stériles dans cette zone ne doit rien au hasard. La voie de chemin de fer circulant le long de la pente présente l’avantage de pouvoir faire un déversement de manière simple. La voie étant longue de 350 mètres cela permet une dépose de grandes quantités de stériles. D’autre part cela présentait un avantage économique non négligeable car les terrains appartenaient à la mine. Les coûts de construction d’un télébenne étaient minimes. Il n’y avait pas de lieux d’habitations en dessous de la verse pouvant être soumis à un danger.
En 1944, la zone de “les Combes du Villaret” est alors totalement boisée. Un chantier de déboisage commence en 1948 comme en témoigne une photo aérienne prise à cette époque montrant les coupes en bandes parallèles le long de la pente.
Sur une photo aérienne de 1952, on distingue nettement les stériles qui sont déversés mais aussi l’arrivée du télébenne ainsi que le bâtiment situé juste à coté.
En 1960, le razzier est abandonné remplacé par celui du Villaret. Des dépôts en forme de cône sont déposés le long du télébenne afin de protéger le village de “Le Villaret” de tout glissement de terrain.

The razzier of Versenat

Nowadays, the Versenat razzier is slowly disappearing, the forest covering it more and more. A few years ago, it was still easily distinguishable in the landscape. Composed of shale debris from the Villaret well (1), its black color stood out against the green background of the landscape. Passing on the Napoleon road, one could clearly see this blackish zone devoid of vegetation.
The Villaret shaft was dug in 1948 to extract coal but also the waste rock that had to be stored.
The decision was then taken to put them in a place called “les Combes du Villaret”. For this purpose a tele-bin was built (2) to transport the waste rock from the Villaret factory.
The material transport train (3) for the hydraulic backfilling had stopped working.
The choice of depositing the waste rock in this area was not random. The railroad track running along the slope has the advantage of being able to dump in a simple manner. The track is 350 meters long, which allows for the disposal of large quantities of waste rock. On the other hand, it had a significant economic advantage because the land belonged to the mine. The costs for the construction of a skip were minimal. There were no living areas below the pitfall that could be subject to danger.
In 1944, the area of “les Combes du Villaret” was then totally wooded. A deforestation site began in 1948 as shown by an aerial photo taken at that time showing the cuts in parallel strips along the slope.
On an aerial photo taken in 1952, we can clearly see the waste rock that is dumped but also the arrival of the tele-bin and the building located next to it.
In 1960, the razzier is abandoned and replaced by that of Villaret. Cone-shaped deposits are deposited along the telebenne in order to protect the village of “Le Villaret” from any landslide.

(1) The Villaret pit
(2) The Versenat telebenne
(3) Embankment railroad track


Vue de la zone en 1948 lors de l’opération de déboisement / View of the area in 1948 during the deforestation operation.


Vue du razzier en 1952 pendant l’exploitation/ View of the razzier in 1952 during operation.


Vue du razzier en 1960 on remarque les cônes de stériles pour la protection du village / Seen from the razzier in 1960, one notices the cones of waste rock for the protection of the village.


Vue actuelle du razzier en 2006 / Current view of the razzier in 2006.


Vue actuelle du razzier en 2006 depuis l’autre extrémité / Current view of the razzier in 2006 from the other end.

Fiche technique / Datasheet
Le razzier de Versenat
Village / Village : Susville
Nom du lieu / Name of place :Le Peycjagnard Versenat
Accessible / Availability : Oui / Yes
Commentaires / Comments :
Coordonnées lat / Lat coordinates : 44.927592
Coordonnées lon / Lon coordinates : 5.767174

Galerie photos / Photo gallery

Waypoints

Trace

Accessibilité / Accesibility
handicap