Le fort St Eynard

St Eynard Fort

Le fort du St Eynard fut construit en 1879 pour veiller sur Grenoble en barrant les routes venant de Savoie par le massif de la Chartreuse, culminant à 1 325 mètres d’altitude perchée sur le bord d’une vertigineuse falaise.
Ce fort est un parfait exemple d’architecture militaire de la fin du XIX siècles construit sous l’impulsion du colonel Cosseron de Villenoisy.
A la fin de la construction du fort en 1879 celui-ci abritera une garnison de 500 soldats, sous officiers et officiers d’artillerie ainsi qu’un imposant arsenal.
Le fort est constitué de quatre bâtiments juxtaposés le tout couvrant une surface de 2 375 m2 et ouvrant sur deux cours 4 400m2 la forme générale du fort est un V.
La construction du fort fut particulièrement pénible du fait de l’absence d’infrastructure de transport, 300 ouvriers furent nécessaires à son édification la plupart étaient des émigrés d’origine italienne mais aussi des soldats et officiers du Génie.
Le sommet de la montagne du être arasé, une route du être tracé et tailler dans le flanc de la montagne, afin d’amener hommes et matériel mais aussi de l’eau qui provenait du hameau de la Bordeliere.
L’ensemble de ces travaux nécessiteront de nombreux tirs de mine entraînant la fermeture régulière de la route du col de Porte pour des raisons de sécurité.
Malgré sa généreuse dotation en armement le fort ne servit que peu en période de conflit, il servait essentiellement de point d’appui feu, les hommes restait en cantonnement passager et devait être périodiquement relevés en cas de conflit.
Le fort n’ayant plus aucun intérêt stratégique il fut cédé aux communes du Sappey en Chartreuse et de Corenc en 1963.
Le temps ayant fait son travail de dévastation il fut restauré en 1991 aujourd’hui il est visitable de mai à octobre, on peut se promener dans les coursives, les corridors chemins de traverse qui permettent de passer de cuisine en chambre de visiter les dépôts de poudre et munitions et aux casemates pour les canons.
Une autre particularité de ce fort mérite d’être signale du fait des vents violents remontant le long de la falaise l’utilisation de pigeons voyageurs pour le transport des messages étaient impossibles on utilisa donc un télégraphe optique en 1887 celui-ci venant juste d’être inventé.
Le télégraphe domine le fort d’une trentaine de mètres pour pouvoir communiquer avec Grenoble il fonctionne grâce à une lampe à huile et un miroir mobile, il est protégé par un paratonnerre dont la prise de terre nécessita pas moins de 700 mètres de câbles.

The fort of St Eynard was built in 1879 to guard Grenoble blocking roads from Savoy by the Chartreuse mountain range, peaking at 1325 meters perched on the edge of a steep cliff.
This fort is a perfect example of military architecture of the late nineteenth century built under the leadership of Colonel Cosseron Villenoisy.
At the end of the construction of the fort in 1879, it will house a garrison of 500 soldiers, NCOs and officers of artillery and an impressive arsenal.
The fort consists of four juxtaposed buildings covering an area of 2375 m2 and opening on two courses 4 400m2 general shape of the fort is a V.
The fort was particularly difficult because of the lack of transport infrastructure, 300 workers were needed to build the most were immigrants of Italian origin but also soldiers and engineer officers.
The top of the mountain to be leveled, a road be traced and cut out of the mountainside, to bring men and material but also water that came from the hamlet Bordeliere.
All of this work will require many blasting causing regular road closure cervical door for security reasons.
Despite its generous endowment strong armament served little in times of conflict, it was essentially a point of fire support, the men remained in passenger cantonment and should be periodically raised in case of conflict.
The fort which have no strategic interest it was transferred to Commons Sappey en Chartreuse and Corenc in 1963.
The time has done its work of devastation was restored in 1991, today it is visited from May to October, you can walk in the corridors, hallways byways that can go from kitchen room visit deposits powder and ammunition and bunkers for guns.
Another feature of this fort worth points due to winds up along the cliff using pigeons to carry messages were impossible optical telegraph is therefore used in 1887 from just one of be invented.
The Telegraph dominates the height of a hundred feet to communicate with Grenoble he works with an oil lamp and a movable mirror, it is protected by a lightning conductor which necessitated the earth more than 700 meters of cable.

Fiche technique / Datasheet
Le Fort du St Eynard
Village / Village : Le Sappey en Chartreuse
Nom du lieu / Name of place : Fort du St Eynard
Accessible / Availability : Oui/Yes
Commentaires / Comments :
Coordonnées lat / Lat coordinates : 45.234722″ N
Coordonnées lon / Lon coordinates : 5.76222″ E

Galerie photos / Photo gallery

Waypoints

Trace

Accessibilité / Accesibility

Plan situation Google Maps / Location Map Google Maps