Le bois de la mine a La Motte d’Aveillans

Patrimoine minier

Le musée de la chimie

L’hiver 1879 – 1880 a connu un record avec le mois le plus froid depuis 1750. La température moyenne de décembre est de −7,9 °C. La température moyenne de cet hiver (décembre à février) est de −1,43 °C soit le deuxième plus froid entre 1750 à aujourd’hui.

Lors de l’hiver 1879-1880 la France a connu un froid dextrement rigoureux entrainant une important e pénurie de bois les gens en ayant coupé tout ce qu’il pouvait pour se chauffer.
La mine grande consommatrice de bois pour assurer le soutènement des galeries se trouva elle aussi a cours de bois.
Ceci fit réfléchir la compagnie car elle fut obligée de payer son bois au prix fort sans compter les difficultés d’approvisionnement, la décision sera alors prise de planter des arbres afin de subvenir à ces propres besoins en cas de pénurie.
Le bois était une denrée rare comme en témoigne les photos de l’époque.

La compagnie possédait de vaste espace au titre de la concession.
Un zone situé entre le village et la zone boisé situé au dessus de la route allant à la station des Signaraux fut alors planté avec différentes espèces de bois (mélèze, sapin, hêtre) afin de subvenir aux besoins de la charpente de la mine.
La concession fera planter une clôture tout autour de la zone, celle-ci été gardienné afin d’éviter tout vols ou dégradation.
La compagnie avait besoin d’une pépinière pour son exploitation forestière, celle-ci se trouvait au Peychaganrd mais nous n’avons pas d’informations à son sujet pour la localiser.
De même nous n’avons pas de plans situant exactement les limites du bois

Informations pratiques

Fiche technique
Bois de la Mine
Village : La Motte d’Aveillans
Nom du lieu :
Accessible : Oui
Commentaires :
Coordonnées lat : 44.952180
Coordonnées lon : 5.742719

Galerie photos

Accessibilité
handicap

Plan de situation

Waypoints

Trace