La vallée du marbre a Gussignies

Valley marble Gussignies

Dans la région de Gussignies des calcaires dévoniens, plissés, du type givétien sont affleurant sur les bords du versant droit de la vallée de l’Hogneau.
Ces roches très dures seront exploitées dans les carrières.
Gussignies est un petit village frontalier, Situé à sept kilomètres au Nord-Ouest de Bavay, surplombant l’extrémité occidentale de la vallée de l’Hogneau, appelée aussi “Vallée du Marbre”.
L’extraction de pierre remonte loin dans le passé comme en témoigne le monument mégalithique, appelé “Pierre Croûte” de Bellignies.
Plus tard les Celtes puis les Nerviens, les gallo-romains de Bagacum (Bavay) exploiteront eux aussi ce gisement de pierres.
Au moyen age elle servira à la construction des châteaux féodaux de Potelle et Audignies, les murs des églises ogivales d’Onnezies, Athis, Angre, Louvignies
Au 17e siecle l’exploitation de la pierre prendra un virage avec l’utilisation de la force de l’eau de l’Hogneau.
Au point de rencontre de cette rivière avec celle de Bettrechies, deux vastes étangs sont creusés un barrage à vantellerie et jeter sur la rivière.
Trois vannes régularisent le niveau de l’eau d’un canal qui dirige le torrent vers un moulin.
Une grande roue à aubes produit l’énergie que nécessite le sciage de la pierre.
Aux “Manières”, à proximité du village de Bellignies, la carrière intensifie l’extraction.
Par une avenue, les gros blocs de pierre sont acheminés vers la scierie.
Les déchets de calcaire sont utilisés pour la production de la chaux.
A proximité de la scierie, se construit un chaufour qui fournira de la chaux pour l’agriculuture mais aussi pour la construction.
Au XVIII ème siècle l’utilisation de la pierre change.
Les pierres sont aussi taillées pour faire des rouleaux, des mangeoires pour l”agriculture.
Des chapelles sont érigées aux coins des champs et le long des chemins d’exploitation.
Les églises voit apparaître de lourdes colonnes de pierre bleue.
Les cimetières, la pierre est utilisé pour construire des caveaux et des monuments pour l’éternité de leurs propriétaires.
Les linteaux sont gravés avec une fleur souvent une rose un artisanat nouveau difficile et raffiné est en train de voir le jour.
La pierre bleue est sculptée comme les plus beaux marbres italiens.
Elle capte la lumière et devient fine et délicate.
On la retrouve les hôtels et leurs abbayes mais aussi sur les murs des fermes avec les écus ciselés des propriétaires.
Les maîtres de carrières commandent à leurs ouvriers de somptueux monuments funéraires comme en témoigne celui de la famille Sirjacq, adossé au mur extérieur de l’église Saint Médard de Gussignies.

In the region of Gussignies Devonian, wrinkled limestones, type givétien are flush on the edges of the right hillside of the valley of Hogneau.
These very hard rocks will be exploited in careers.
Gussignies is a small border village, Situated in seven kilometers in the Northwest of Bavay, overhanging the western extremity of the valley of Hogneau, called also “Valley of the Marble”.
The stony extraction goes back up far in the past as shown by the megalithic monument, called “Pierre Croûte” de Bellignies”.
Later the Celts then the Nerviens, the Gallo-Romans of Bagacum (Bavay) will exploit too this gsiement of stones.
In the way age she will be of use to the construction of castles feudal lords of Potelle and Audignies, the walls of the ogival churches of Onnezies, Athis, Angre
In 17th century the exploitation(operation) of the stone will take a bend with the use of the strength of the water of Hogneau.
In the meeting place of this river with that of Bettrechies, two vast ponds are dug(accentuated) a dam(roadblock) in vantellerie and to throw(cast) on the river.
Three gates(cracks) settle the water level of a channel(canal) which manages the torrent towards a mill.
A big wheel in dawns produces the energy which requires the sawing of the stone.
In the “Manners”, near the village of Bellignies, the career(quarry) intensifies the extraction.
By an avenue, the big stony blocks are forwarded to the sawmill.
The waste of limestone is used for the production of the lime.
Near the sawmill, builds itself a limekiln which will supply with some lime for the agriculuture but also for the construction.
In XVIII ème century the use of the stone changes.
Stones are also cut to make rollers, feeding dishes for l ” agriculture(farming).
Chapels are set up in the corners(places) of fields and along the paths(ways) of exploitation(operation).
Churches sees appearing of heavy columns of blue stone.
Cemeteries, the stone is used to build vaults and monuments for all eternity of their owners.
Girders are engraved(burnt) with a flower often a rose a difficult and sophisticated(refined) new small business sector(crafts) is being born.
The blue stone is sculptured as the most beautiful Italian marble.
She(It) gets the light and becomes fine and delicate.
We find her(it) hotels and their abbeys but also on the walls of farms with ecus chiselled by the owners.
Masters(Teachers) of careers(quarries) command(order) their workers of luxurious funerary monuments as shown by that of the family Sirjacq, leaned in the outside wall of the church holy Médard de Gussignies.


Vue d’un treuil de carrier / To a winch carrier

Vue sous un autre angle / Viewed from another angle

Fiche technique / Datasheet
Vallée du marbre Gussignies
Village / Village : Gussignies
Nom du lieu / Name of place :
Accessible / Availability : Oui/Yes
Commentaires / Comments :
Coordonnées lat / Lat coordinates : 50.33863887998861
Coordonnées lon / Lon coordinates : 3.7466944299843834

Galerie photos / Photo gallery

Waypoints

Trace

Accessibilité / Accesibility
handicap

Plan situation Google Maps / Location Map Google Maps