La source des Gillardes

The source Gillardes

La résurgence de la Gillarde se compose de la grande Gillarde et des Petites Gillardes.
Le débit des sources varient de manière considérable de 0.5m3/s a 50m3/s pour la Grande Gillarde.
La température de l’eau est très froide autour de 5°c.
Les sources des Petites Gillardes est temporaire, en cas de fortes précipitations ou à la fonte des neiges le niveau peut remonter de 270m transformant le puits des Bans en exutoire.
Les sources sortent toutes dans une zone d’éboulis.
Les eaux alimentent alors la Souloise on remarquera alors la différence entre les eaux celle de la Souloise étant chargé d’éléments elle est trouble tandis que celle de la source est parfaitement limpide.
Ces eaux sont issus su massif du Devoluy celui-ci étant fortement karstiques les eaux de pluie s’infiltrent directement dans le sous-sol pour alimenter un réservoir.
Le Devoluy est une zone très prisé des speleos, on recense pas moins de 400 chourums (nom donné au gouffre dans le Devoluy) qui participe eux aussi activement à l’alimentation du réservoir.
D’ailleurs les speleos cherchent à identifier le réservoir souterrain alimentant les sources de la Gillarde voir article ci dessous.

« le secret des sources des Gilardes bientôt percé ?
Des spéléologues aubagnais proches d’une découverte dans le Dévoluy
En août 2010, lors d’un campement dans le massif de Dévoluy (Hautes-Alpes), trois jeunes spéléologues aubagnais, Thibault, Armand et Mathis découvraient par hasard dans une cavité encore inexplorée des ossements humains datant de la Préhistoire. La grotte ainsi découverte a été baptisée « l’Arthimat », résultat de la réunion des trois prénoms de ces jeunes membres du club spéléo et canyon dirigé par Jean-Marc Garcia.
Un an plus tard, ce n’est pas le hasard mais la pugnacité de spéléologues aubagnais qui a permis de faire une nouvelle découverte d’importance. Tous les spéléologues travaillant dans le massif de Dévoluy rêvent depuis longtemps de percer le secret des sources des Gillardes, ces résurgences dont le débit moyen oscille entre 3 et 35 m3 à la seconde, aussi bien en été qu’en hiver.
L’eau sort ici avec une puissance phénoménale qui vaut aux Gillardes d’être classées en seconde position derrière la Fontaine du Vaucluse. L’eau est rare en Dévoluy. Comme sur toutes les montagnes calcaires, elle circule essentiellement sous terre et arrive aux Gillardes.
En dépit des nombreuses recherches, le collecteur sous-marin qui conduit les eaux d’infiltration du Dévoluy vers ce site spectaculaire n’a toujours pas été découvert.
Pourtant, le voile du mystère pourrait bien être levé bientôt si la découverte faite cet été par des membres du club aubagnais se révélait fructueuse.
En explorant « La Tune aux Renards », l’un des nombreux gouffres, le deuxième du Dévoluy, une expédition spéléologique a réussi à descendre jusqu’à une profondeur de – 800m, un exploit qu’aucune équipe n’était parvenu à réaliser jusqu’à présent à cet endroit.
Au-delà du concept futile de record, c’est la perspective d’atteindre le collecteur amont des Gillardes qui a soulevé l’enthousiasme et la curiosité des spéléologues aubagnais et de leurs collègues des Hautes-Alpes car la théorie selon laquelle le collecteur serait situé à la côte 1100 m d’altitude est mise à mal par cette découverte.
Le 29 octobre, une nouvelle expédition composée d’une dizaine de spéléologues chevronnés est programmée pour rejoindre le terminus établi cet été au sommet d’un puits. Cette expédition qui revêt plusieurs intérêts, notamment scientifiques puisqu’elle permettra, entre autres, d’apporter un éclairage sur la géologie du massif, recèle quelques difficultés comme l’explique Jean-Marc Garcia : « Pour arriver au sommet de ce puits, il faut une dizaine d’heures de progression et emprunter des méandres très étroits et très abrasifs.
Les parois sont faites de calcaire avec des incrustations de silex et cela pose aussi des problèmes pour poser les ancrages.
En outre, à partir de -650 m, la partie est très aquatique, il y a de nombreux bassins et on est souvent obligés de se mettre à l’eau.
Or, la température de l’eau avoisine les -5°C ».
Si la spéléologie est une partie de plaisir pour ses passionnés, elle est aussi une discipline sportive qui exige non seulement une excellente condition physique mais aussi beaucoup de rigueur : « Une exploration c’est trois jours dont 24 heures de sport intensif en utilisant les techniques de la spéléologie moderne.
C’est comparable à une expédition en haute-montagne », poursuit celui qui a commencé la spéléologie à l’âge de 9 ans et qui rêve aujourd’hui de percer le secret des Gillardes.
Le 29 octobre, avec son équipe, il plongera dans le puits découvert en espérant trouver une galerie lui permettant d’atteindre ce fameux collecteur dont il soupçonne la proximité.
Contact, club spéléo et canyon : MJC d’Aubagne au 04 42 18 17 17.
Thierry GIL
Publié le mercredi 26 octobre 2011 dans La Provence »

The resurgence of Gillarde consists of large and Small Gillarde Gillardes .
Flow sources vary materially from 0.5m3/sa 50m3 / s for Great Gillarde .
The temperature of the water is very cold about 5 ° c .
Sources of Small Gillardes is temporary, in case of heavy rainfall or snowmelt can level up to 270m transforming the wells in Bans outlet.
Sources all out in a landslide area.
The water then feed Souloise is then noted the difference between the waters of the Souloise being responsible for elements it is cloudy while the source is perfectly clear.
These waters are known from solid Devoluy it is highly karst rainwater seep directly into the basement to feed a tank.
The Devoluy is a very popular area of speleos , there are no less than 400 chourums ( name given to the abyss in Devoluy ) are also actively involved in the supply tank.
Besides the speleos seek to identify the underground reservoir feeding the sources of Gillarde see article below

« The secret source of Gilardes soon pierced ?
Cavers Aubagne close to a breakthrough in the Dévoluy
In August 2010, at a camp in the massive Dévoluy (Hautes -Alpes), three young cavers Aubagne , Thibault, Armand and Mathis discovered by chance in a cavity unexplored human bones dating back to prehistoric times. The cave was discovered and named  » Arthimat the  » outcome of the meeting of the three names of these young members of the caving club canyon and directed by Jean- Marc Garcia.
A year later, it is not random, but the pugnacity of Aubagne cavers who helped to make a new discovery of importance . All cavers working in the massive Dévoluy long dreamed of discovering the secret sources Gillardes these outbreaks the average flow rate between 3 and 35 m3 per second, both in summer and winter.
Water comes here with a phenomenal power to Gillardes is to be classified in second position behind the Fountain of Vaucluse. Water is scarce in Dévoluy . As with all limestone mountains , it flows mostly underground and comes to Gillardes .
Despite extensive research, the subsea manifold which leads seepage Dévoluy to this spectacular site has still not been discovered .
However, the veil of mystery might soon be lifted if the discovery made this summer by members of Aubagne club proved fruitful .
Exploring  » The Tune Foxes  » , one of the many caves , the second Dévoluy a caving expedition managed to descend to a depth of – 800m , a feat no team was able to achieve up to now there.
Beyond the futile concept record , it is the prospect of achieving the upstream collector Gillardes who raised the enthusiasm and curiosity of cavers Aubagne and colleagues Hautes-Alpes for the theory that the collector would located at 1100 m altitude coast is undermined by this discovery .
On 29 October, a new expedition composed of ten experienced cavers is scheduled to reach the terminus established this summer at the top of a well. This expedition has many interests, including scientists since it will , among other things, to shed light on the geology of the massif contains some difficulties as explained Jean- Marc Garcia :  » To get to the top of the well , it need ten hours of progress and take a very close and very abrasive meanders.
The walls are made of limestone with flint and inlays it also poses problems to ask the anchors.
In addition, from -650 m , the game is very aquatic, there are many ponds and is often forced to make water.
However , the water temperature is around -5 ° C  » .
If caving is a pleasure for her fans , she is also a sport that requires not only excellent physical condition but also a lot of rigor :  » An exploration is three days , including 24 hours of intensive sport using techniques modern caving.
It is like an expedition in the high mountains , « says one who started caving at the age of 9 years and that dream today to discover the secret Gillardes .
October 29 , with his team, he discovered the plunge in hoping to find a gallery for him to reach this famous collector who he suspects near the wells.
Contact , caving and canyoning club : MJC Aubagne 04 42 18 17 17 .
Thierry GIL
Published Wednesday, October 26, 2011 in Provence «.


Vue de la façade de la centrale Vue d’ensemble de la chapelle / Overview of the Chapel

Vue en direction de la Souloise / View towards the Souloise

Vue de la résurgence de la Grande Gillarde / For the resurgence of the Great Gillarde

Vue de la Souloise en direction du plateau de Pellafol / View Souloise towards the plateau Pellafol

Vue des Grandes Gillardes au printemps / View Grandes Gillardes spring

Vue des Petites Gillardes au printemps / View Petites Gillardes spring

Vue de la Souloise au printemps / View Souloise spring

Fiche technique / Datasheet
La résurgence des Grandes Gillardes
Village / Village : Monestier-d’Ambel
Nom du lieu / Name of place : Source des Gillardes
Accessible / Availability : Oui/Yes
Commentaires / Comments :
Coordonnées lat / Lat coordinates : 44.759635935° N
Coordonnées lon / Lon coordinates : 5.886758203° E

Fiche technique / Datasheet
La résurgence des Petites Gillardes
Village / Village : Monestier-d’Ambel
Nom du lieu / Name of place : Source des Gillardes
Accessible / Availability : Oui/Yes
Commentaires / Comments :
Coordonnées lat / Lat coordinates : 44.749545967° N
Coordonnées lon / Lon coordinates : 5.885065645° E

Galerie photos / Photo gallery

Waypoints
La résurgence des Grandes Gillardes

Waypoints
La résurgence des Petites Gillardes

Accessibilité / Accesibility

Plan situation Google Maps / Location Map Google Maps