La Motte les Bains le château

Patrimoine urbain

Le château de La Motte les Bains a connu beaucoup de vie, construit sur des vestiges de l’époque médiéval comme en témoigne ses tours rondes non visible de l’extérieur.

Le chateau

Cette puissance bâtisse se trouve sur une motte constituée d’en petite arrête de calcaire (lias) et de poudingue vestige d’ancien glaciers.
Situé à 30km au sud de la ville de Grenoble à proximité des gorges du Drac, c’est le plus important monument de la région après de château de Vizille.
Du fond du moyen Âge (an 1000) à la révolution française de 1789, les grandes Familles du Dauphiné se sont succédées dans ce manoir. Les Dauphins, les Aynard, les De Morges et les Venterol.
Cette ancienne motte castrale a traversé les âges , grâce à son environnement et surtout par les sources d’eau chaude avec lesquelles son histoire est étroitement liée
Son appellation changea à plusieurs reprises aux cours des siècles; au Moyen-âge, il se nomme; Château de la Motte, à la renaissance; château de la Motte Verdeyère et au 19 siècle château de la Motte les Bains

Dans l ‘antiquité le vallon de la Motte était connu des romains, ils établirent une voie de communication qui descendait dans les gorges du Drac aux sources d’eau chaude au fond, ce chemin enjambait le Drac pour rejoindre Avignonet.
Ils aménagèrent prés du Drac le long des parois du canyon une petite station thermale équipée d’aqueducs et de piscine .
Aussi, ils exploitaient au lieu dit le Pérailler situé au pied de la Motte une mine de cuivre et d’or.
Cette Motte dominant l’accès aux gorges du Drac fut probablement investie à cette époque.
Plus tard en 1080 Saint Hugues évêque de Grenoble mentionne « la chapelle du château ».

A cette époque les fortifications se résumaient d’un donjon et d’une enceinte qui abritait une chapelle au Sud Ouest du bâtiment.
En l’an 1108 un Guigues est seigneur de la Motte.
Une légende parle d’Amaury seigneur de la Motte suite à l’appel de Philippe Auguste, il partit en croisade en 1190 avec Hugues de bourgogne Dauphin, rejoint par la plupart des seigneurs du Dauphiné.
On trouvait dans ces illustres familles, Pierre et son fils André Aleman, Les Aynard…
Beaucoup périrent lors du siège de Saint Jean d’Acre en Palestine.
Ce château de la Motte est devenu propriété de Guignes, le Jeune Dauphin de Bourgogne peut-être par l’application du droit de mainmorte,( pratique courante à cette époque) .
Guigues VII surnommé “Le Jeune”, il appartenait à la 2éme race des Dauphins issus de Bourgogne (mort en 1270).
Il possédait en 1261 le château de la Motte et la moitié de son mandement avec les seigneurs Aleman de Champs et les seigneurs de St Georges.
Dans les châtellenies visitées par les enquêteurs delphinaux (entre 1250 et 1270) le château de la Motte est aussi mentionné.
En 1286 Pierre Aynard cède le château de Savel en échange de celui de la Motte en hommage lige avec le Dauphin Humbert I et. Pierre Aynard fonda la branche de la Motte qui dura jusqu’à Gillette Aynard (+1360) .
Elle se marie en 1337 avec Guigues de Morges.
Un autre recensement ordonné par le Dauphin sur tous domaines et châteaux du Dauphiné en hommage lige à permis de retrouver dans un manuscrit de1339 une description précise de château de l’époque.

Informations pratiques

Fiche technique
La Motte les Bains les thermes
Village : La Motte les Bains
Nom du lieu :
Accessible : Non
Commentaires :
Coordonnées lat : non communiqué
Coordonnées lon : non communiqué

Galerie photos

Accessibilité
handicap

Plan de situation

Waypoints