La mine de cinabre du Merle

Mine cinnabar du Merle

Une galerie de recherche a était foncé au sommet du ravin de Combe Guichard.
Des recherches ont étaient menées pendant deux ans dans cette zone afin de poursuivre de petits filons de cuivre gris argentifères.
Ce sont ces travaux, continués en 1850 par MM. Planet et Budillon, qui ont amené la découverte du minerai de mercure, dont on connaît maintenant deux gîtes bien distincts.
Le premier, sur lequel on a établi deux galeries, a été découvert en septembre 1850, dans un endroit appelé le Merle.
Il consiste en une couche de calcaire altéré, caverneux , mêlé d’argile ocreuse, dont l’épaisseur moyenne peut être évaluée à Om,50.
Cette couche , qui n’est pas nettement séparée du terrain environnant, renferme des nids et de petits filons de cinabre intimement unis à du zinc carbonate et à du zinc sulfuré.
On y rencontre aussi des rognons de bournonite argentifère présentant souvent des indices de cristallisation.
Le minerai de mercure est d’un rouge vif, surtout quand il n’est pas resté longtemps exposé à l’air et à la lumière; mais sa poussière est d’un rouge orangé peu intense.

Le second gîte minerai a été découvert peu de temps après le premier, et n’en est distant que de 150 mètres.
I1 se trouve à l’endroit où la Combe-Guichard est traversé* à sa naissance pat le chemin allant des Fraches à Simane.
Ici le minerai et les substances qui l’accompagnent sont nettement encaissés, et l’on voit clairement quelle est leur disposition par rapport aux couches environnantes.
Ils constituent plusieurs petits filons parallèles et très rapprochés, qui ont en général moins d’un décimètre d’épaisseur, à l’exception d’un seul dont la puissance est d’un mètre.
On en compte quinze dans un espace dont la largeur totale n’excède pas 5m,50.
Ces filons sont dirigés de l’O. 10° N. à l’E. 10″ S., avec une inclinaison de 60 à 70° vers la région N.
Leur masse principale est composée de chaux carbonatée, de dolomie, de quartz et de fer carbonate apathique, dans lequel on trouve disséminés de la bournonite, du carbonate de aine, du cinabre, du zinc sulfuré et de la galène.
On y observe aussi fréquemment de l’oxyde de manganèse , sous forme de poussière noire superficielle.
On voit que les substances minérales contenues dans ce gîte sont beaucoup plus •variées que dans le premier.
Les travaux de recherches consistent en deux excavations à ciel ouvert qui ont mis en évidence les affleurements des filons.
Suite à nos différentes visites sur le terrain nous avons pu constaté les éléments suivants
Pour la galerie de 4 mètres de longueur que nous avons désobstrué il y a en effet un filon qui contenait de la sidérose, de la calcite et de l’ankérite.
Pour les galeries supérieurs dites du Merle on trouvait autre du cinabre de la blende mais aussi de la smithsonite et bournonite ainsi que du cuivre gris.
Il apparaît que seule trois travaux en galeries existait ce que nous prenions pour une galerie au niveau inférieur n’est en fait que la trace d’une tranchée s’arrêtant au pied de la falaise.
Tranchée ayant servi pour le cinabre, à coté se trouve la galerie de 11 mètres avec de l’aragonite et de la calcite.
La deuxième galerie du niveau inférieur de longueur 4 mètres nous venons de vous en parler.
Pour les travaux au niveau supérieur il y a bien eu deux galeries la principale d’une longueur de 42 mètres et une deuxième à coté dont la tranchée et bien visible débouchant dans une faille que nous n’avons pas encore exploré ce jour
D’après les plans du BRGM les travaux se poursuivent sur 4 mètres mais il faudra que nous voyons si des travaux de dés-obstruction peuvent de révéler intéressant.
La galerie principale présente des traces de cuivre gris, de cinabre, de blende ainsi que de bournonite.
Aujourd’hui on ne distingue que de rares traces millimétriques sur les parois de cinabre et de cuivre gris.
Toujours d’après les données du BRGM il existerait un effondrement à coté de la galerie de 4 mètres que nous n’avons pas pu explorer.

A gallery of research was dark at the top of the ravine Combe Guichard .
Of research were conducted for two years in this area to pursue small veins of argentiferous gray copper.
These are the work continued in 1850 by MM . Planet and Budillon , which led to the discovery of ore of mercury, with two separate cottages are now known .
The first , which was established two galleries , was discovered in September 1850, in a place called Merle.
It consists of a layer of altered limestone , cavernous , mixed with ocher clay, whose average thickness can be evaluated Om , 50.
This layer , which is not clearly separated from the surrounding terrain contains nests and small veins of cinnabar intimately united with zinc carbonate and zinc sulfide.
It also meets kidneys bournonite silver often shows signs of crystallization.
Ore of mercury is bright red , especially when it did not stay long exposed to air and light , but the dust is a very intense orange-red .

The second cottage ore was discovered shortly after the first, and is distant than 150 meters.
I1 is where the Combe- Guichard is crossed * at birth pat the way from the Fraches in Siman .
Here ore and accompanying substances are clearly received, and we see clearly what their disposition relative to surrounding layers.
They are several small and closely spaced parallel veins , which are generally less than a decimeter thick , except one whose power is one meter .
We are fifteen in a space with a total width not exceeding 5m, 50.
These veins are directed from O . 10 ° N. E . 10 « S, with an inclination of 60-70 ° to the region N.
Their main body is composed of carbonate of lime , dolomite , quartz and iron carbonate apathetic , in which we find scattered the bournonite carbonate, groin, cinnabar , zinc sulphide and galena .
It also frequently observed to manganese oxide , in the form of black dust surface .
We see that the minerals in this house are much more varied than in • the first.
The research work consists of two open pits that revealed outcrops of veins .
Following our various visits we have found the following
For gallery 4 meters in length we unclogged there is indeed a vein which contained siderite , calcite and ankerite .
For the upper galleries of Merle said there were other cinnabar sphalerite but also smithsonite and bournonite and gray copper.
It appears that only three works in galleries was what we took for a gallery on the lower level is actually the trace of a trench stopping at the foot of the cliff.
Trench used for cinnabar , next gallery is 11 meters with aragonite and calcite .
The second gallery on the lower level of length 4 meters we come to talk to you .
For the work to the next level there has been two main length 42 meters galleries and a second near the trench and which opens into a visible flaw that we have not yet explored today
According to the plans of BRGM work continues over 4 meters but we will have to see if the work of de- obstruction may reveal interesting.
The main gallery shows traces of gray copper, cinnabar , sphalerite as well as bournonite .
Today we can distinguish only a few millimeter marks on the walls of cinnabar and gray copper.
Always based on data BRGM there would be a collapse of the gallery next 4 meters that we have not been able to explore.


Vue de l’entrée / View of the entrance

Vue de l’effondrement avec venue de terre / View the collapse came with earth from above

Vue en direction de l’entrée depuis l’effondrement / View towards the entrance from the collapse

Vue de la galerie latérale / View of the side gallery

Vue sur le muret de séparation entre les deux galeries / View of the wall of separation between the two galleries

Vue des concrétions / View concretions

Attention la galerie est habitée / Warning gallery is inhabited

La sortie comme l’entrée n’est pas des plus simple / The output as the input is not the easiest

Fiche technique / Datasheet
Galerie du Merle
Village / Village : Prunières
Nom du lieu / Name of place : Reberton
Accessible / Availability : Oui/Yes
Type de minerai / Type of ore : Mercure cinabre , plomb galène, zinc blende rouge / Cinnabar mercury, lead galena, zinc blende red
Type exploitation / Type operating : Galerie / Gallery
État galerie / State gallery : Ouvert / Open
Année d’exploitation / Year of operation :
Production / Products :
Commentaires / Comments : Une grande partie de la galerie est éboulée la zone est totalement stérile de nos jours / Much of the gallery is destroyed, the area is totally sterile today
Coordonnées lat / Lat coordinates : –
Coordonnées lon / Lon coordinates : –
Numéro de dossier BSS / File number BSS : 08208X4010/GT
Lien / Link GrottoCenter : ici

Galerie photos / Photo gallery

Waypoints
Non communiqué

Accessibilité / Accesibility

Plan situation Google Maps / Location Map Google Maps
Non communiqué