La galerie des Merlins

Gallery Merlins

Pour visiter les vestiges de cette galerie il faut ce rendre au parking se situant au dessus des restes du village des Merlins.
La galerie que nous allons voir était la galerie la plus haute en termes d’altitude elle se situe a 1 345 mètres.
De puis le parking il faut prendre le sentier qui part en direction du col des treize bises.
Le chemin monte en pente douce longeant des prairies mais nous sommes sous le couvert des arbres qui nous protège du vent et du soleil.
Le sentier se raidit avant d’arriver dans une zone de prairie barré par un portail métallique pour le pâturage des bêtes.
Ce jour il n’y a aucune bêtes et donc le portail est ouvert nous continuons donc le sentier au travers du pré.
Nous arrivons rapidement sur un petit col avec sur notre gauche une source captée sur laquelle nous posons nos sac afin de prendre quelques minutes de repos.
Mais le vent fort nous rappelle bien vite à l’ordre surtout que les nuages cachent le soleil .
D’après notre carte le chemin qui monte sur la gauche devrait nous amener au dessus des anciennes mines.
Nous repartons donc par ce sentier qui monte à travers le pré, nous bifurquons bientôt sur notre droite ce changement de direction ne figure pas sur notre carte et nous nous retrouvons à nouveau face à une autre source captée situé dans un parc à bestiaux fermé par une barrière métallique.
Le sentier suite la clôture barbelée nous prenons donc se sentier celui-ci monte bientôt au travers d’un bosquet de pins.
Arrivé au sommet de cette petite butte notre sentier croise un autre sentier qui descend, nous bifurquons donc à nouveau sur notre gauche pour redescendre.
Le sentier que nous prenons s’avère somme toute assez raide nous descendons en zig zag.
Notre attention est subitement attiré par un gros rocher sur notre gauche celui-ci fortement oxydé présente une couleur rouille.
Apres examen de celui-ci nous reprenons notre descente celle-ci se faisant de plus en plus raide.
Nous arrivons sur un nouveau croisement un chemin s’offre à nous en face et bifurque sur notre droite nous pensons que nous sommes à l’altitude de la galerie.
Effectivement par le coté ou nous sommes venus l’hiver il n’y a pas de chemin seul un sentier à peine marqué au milieu des prés indique la position de la mine.
A l’époque de la mine des véhicules comme des charrettes devaient montée à la mine pour évacuer le charbon, elles ne pouvaient certainement pas passer de ce coté.
Nous prenons le chemin sur notre droite qui part à peu près horizontalement et là nous voyons apparaître la plate-forme de la mine.
Nous sommes arrivé sur le razzier comme en témoigne les nombreux morceaux de charbon qui parsèment le sol un peu de partout on peut meme trouver des morceaux assez gros.
Nous parcourons le razzier à la recherche de vestige que nous ne tardons pas à découvrir d’ailleurs.
Une dalle de béton est là sous nos pieds et un peu plus loin sur notre droite il y a les restes d’un bâtiment éventre par la chute d’un arbre.
Nous explorons donc les vestiges de pierre et le flanc de la montagne à la recherche de la galerie un seul endroit pourrait correspondre à l’ancienne entrée en effet on remarque un léger affaissement du terrain a cet endroit.
Ensuite nous nous dirigeons vers ce qui était l’ancienne entrée de la mine aujourd’hui la galerie est effondré sur une bonne longueur de plus de nombreux déblaies lies au reste d’un bâtiment en moellons se trouve devant l’entrée faisant un gros tas de gravats.
Le fait que la galerie soit effondre sur une certaine longueur laisse apparaître à la surface une ligne de fontis ce qui nous permet de faire un relève de direction de celle-ci en effet nous avons confirmation que la direction et la même que celle des Signaraux donc les deux entrées étaient bien reliés ensemble.
Nous décidons d’explorer les fontis successifs qui monte dans le bois pour arriver sur le dernier effectivement il était entoure de barbelés mais il y a déjà un certain temps de ça, nous décidons de descendre à l’intérieur pour sonder le sol, cela ne donnera rien l’info que nous avons eu était pas bonne enfin ce n’est pas grave.
En tout cas une chose est sure on ne pénétrera plus jamais das la galerie.
Un peu plus loin sur le razzier en allant vers l’endroit ou débouche le sentier nous trouvons deux murs parallèles vestige d’une ancienne descenderie.
Nous examinons le paysage dans la direction du treuil mais la végétation ayant repris ces droits nous ne distinguons rien de particulier.
Pour redescendre nous décidons donc de repartir par le chemin et non par le sentier par lequel nous sommes arrivés.
Après une descente nous arrivons finalement au croisement non sans remarquer les murets en pierre sur notre gauche qui semble soutenir un chemin.
Celui sur lequel nous redescendons actuellement à du être fait par les engins de TP pour boucher la mine.
Le chemin délimite par les murets étant trop étroit pour des engins modernes.
Nous continuons donc notre descente par le chemin qui coupe en deux le pré et après un petit virage nous arrivons finalement juste en dessous de la barrière donnant accès au pré que nous avions pris pour monter .
Nous sortons par une barrière métallique que nous n’avions pas vu en montant car celle-ci se situé dans notre dos en montant de plus celle-ci n’est en retrait par apport au chemin voilà pourquoi nous ne l’avions pas remarqué.
Mise a jour
Cette galerie est appelée Galerie de Clarafin dans les documents du BRGM voir numéro de dossier dans la fiche technique.
D’âpres les données de cette fiche la sortie de la galerie était à 1328 mètres nous nous l’avons trouvé à 1332 mètres.
Il en est de même pour la partie de la galerie se trouvant au niveau des Merlins ou nous avons une altitude de 1328 mètres alors que nous avons relevé 1345 mètres.
De plus toujours d’après les données du BRGM il y avait un sondage sur la ligne de crête qui traversait la galerie ou débouchait dans la galerie ii s’agissait du sondage de Ravel 1 à ce jour nous n’avons pas trouvé trace de ce sondage.

To visit the ruins of this gallery must make this parking lying above the remains of the village of Merlins .
The gallery that we will see was the highest gallery in terms of altitude it is a 1345 meters.
From the parking lot then you must take the path that leads towards the neck of the thirteen kisses .
The path climbs gently sloping meadows along but we are under the tree canopy that protects us from wind and sun .
The trail stiffened before arriving in a meadow area blocked by a metal gate for grazing animals.
To date there are no animals and therefore the gate is open so we continue the path through the meadow.
We arrive quickly on a small hill on our left with a captured source on which we put our bag to take a few minutes of rest.
But the strong wind reminds us quickly to the order above the clouds hide the sun .
According to our map the path that climbs on the left should take us above the old mines.
So we leave by the trail that goes through the meadow, we turn to our right soon this change of direction is not on our map and we find ourselves once again facing another source captured located in a stockyard closed by a metal barrier .
The trail following the barbed wire fence so we take that trail, it soon goes through a grove of pine trees .
At the top of the small hill the trail crosses another path down , so we turn again to our left down.
The path we take turns after all we descend steep zig zag .
Our attention is suddenly attracted by a large rock on our left it heavily oxidized has a rust color .
After consideration of this, we continue our descent it is becoming more and more steep.
We arrive at a new crossing a path before us and in front forks on our right we think we are at the height of the gallery.
Actually by the side or we came winter there is no single path trail barely marked meadowlands indicates the position of the mine.
At the time of the mine vehicles like carts were mounted to evacuate the mine coal, they could certainly not go on this side .
We take the path on the right which leaves almost horizontally and there we see appear the platform of the mine.
We arrived on the raid as evidenced by the many pieces of coal that dot the ground around a bit you can even find pieces big enough.
We travel the raid in search of remains that we soon discover elsewhere.
A concrete slab is under our feet and a little further on your right there are the remains of a building gutted by a falling tree.
We explore the remains of stone and the side of the mountain in search of the gallery one place could match the old entry into effect a slight subsidence at this location can be seen .
Then we headed to what was the old entrance to the mine today gallery collapsed on a good length over many déblaies related to the rest of a building rubble in front of the entrance making a big pile rubble.
The fact that the gallery is collapsed over a certain length reveals a line on the surface subsidence which allows us to make a succession of management thereof indeed we confirmed that the direction and same as Signaraux therefore both inputs were well connected together.
We decided to explore the successive subsidence that goes into the woods to reach the latter actually was surrounded by barbed wire , but there is already some time that we decide to go down inside to probe the ground, it give anything the info we had was not good finally not serious.
In any case one thing is sure it is never penetrate das gallery .
A little further on the raid by going to the place where the trail leads we find two parallel walls remnant of an ancient descent .
We look at the landscape in the direction of the winch but the vegetation has taken these rights we distinguish nothing special .
To go down so we decided to leave the path and not the path by which we arrived.
After descending we finally arrive at the crossroads not without noticing the stone walls on our left that seems to support a path.
One we now descend to be done by the construction machinery to close the mine.
The path delimits the walls are too narrow for modern vehicles.
We continue our descent along the path that bisects the pre and after a turn we finally arrive just below the gate giving access to pre we made to ride.
We go through a metal barrier that we had not seen much because it is located in our back much further it is recessed input path that is why we did not notice .
Update
This gallery is called Gallery Clarafin in documents BRGM see file number in the data sheet.
According to the above data out of the gallery was to 1328 meters we have found at 1332 meters.
It is the same part of the gallery located at Merlins or we have an altitude of 1328 meters, while we found 1345 meters.
Still more from the data BRGM there was a survey on the ridge crossing the gallery or opened into the gallery ii was the survey of Ravel 1 so far we have found no trace of this survey.


Vestige du bâtiment avec en arrière les fontis délimitant le départ de la galerie / Vestige of the building with the back subsidence defining the start of the gallery.

Une vue prise depuis le haut des fontis permettant de voir l’axe de la galerie / A view taken from the top view to subsidence of the axis of the gallery.

Vue sur les restes du bâtiment / View the remains of the building.

Une autre vue avec les ruines la plate forme bétonnée et le razzier / Another view of the ruins with the concrete platform and the raid.

Fiche technique / Datasheet
Galerie des Merlins ou Galerie de Clarafin
Village / Village : Susville
Nom du lieu / Name of place : Les Merlins
Accessible / Availability : Oui / Yes
Type de minerai / Type of ore : Charbon / Coal
Type exploitation / Type operating : Galerie / Gallery
État galerie / State gallery : Obturer / Seal
Année d’exploitation / Year of operation :
Production / Products :
Commentaires / Comments :
Coordonnées lat / Lat coordinates : 44.922222
Coordonnées lon / Lon coordinates : 5.749444
Numéro de dossier BSS / File number BSS 08211X4005/GT et 08208X0045/GT

Galerie photos / Photo gallery

Waypoints

Trace

Accessibilité / Accesibility

Plan situation Google Maps / Location Map Google Maps