Galerie de recherches pour l’or au Perailler

Gallery searches for gold at Perailler

Le site dont nous allons vous parler se situe au lieu dit le Perailler sur la commune de la Moliere.
Mais tout d’abord regardons l’historique du site
En 1852 un gisement d’or est découvert et les premiers travaux sont entrepris par Doriol.
Gueymard signalera la présence de platine en 1853 mais Rolland met en doutes les résultats de Gueymard.
La même année Doriol vend ses droits a Mr de Certeau qui pose une demande de concession qui sera refusée.
Mars 1853 verra l’arrêt des travaux.
De 1853 à 1858 des litiges et des procès opposeront les différents protagonistes de cette affaire.
Le 4 juin 1858 les travaux seront repris par Astreoud.
De 1858 a 1860 celui ci effectua d’importants travaux sur le site.
L’année 1862 verra l’abandon des travaux.
Le 22/11/1956 le CEA fera une analyse des échantillons détenus par Mr Vallet
Le 28/11/1958 une série d’échantillons seront analysées par Minerais et Metaux.
Le 1/05/1960 le Docteur Hollande de la Pharmacie Gambetta a Toulouse enverra une caisse de 25kg de déchets de recherches de 1860 pour étude au scintillometre.
Les travaux de recherches en galeries ont surtout etait realisés de 1858 a 1860 par Mr Astreoud qui fit foncer pas moins de 5 galeries dans la zone de Mas des Rivieres et Graveyson.
Une galerie de 8m avec fer aurifère (pyrite ?)
Une galerie de 12m
Une galerie de 9m avec cuivre gris et fer aurifère (pyrite ?)
Une galerie de 15m
Une galerie de 10m
A ce jour en 2011 l’ensemble de ces galeries est effondré la seule galerie encore ouverte c’est effondré suite à un débordement du ruisseau de Vaulx donc le reportage photo que vous pouvez voir remonte à l’année 2005.
Quand nous nous sommes rendus sur le site nous avons pu identifié que 2 vestiges de galeries avec certitude et 1 galerie encore ouverte.
Dans le conglomérat nous avons vu un probable départ de galerie mais en examinant attentivement la zone nous n’en sommes absolument pas sur en effet celui-ci pourrait résulter d’un marmitage liés au ruisseau de Vaulx.
Il faut reconnaître que ces travaux étant très anciens il ne reste plus grand chose de visible de nos jours si ce n’est une abondante végétation et heureusement la documentation BRGM datant de 1961 ce qui commence aussi a dater.
En effet sur cette documentation est signalé la présence d’une cabane qui n’existe plus que sous forme de quelques pierres éparses de même l’auteur du rapport cite des grattages.
Lors de notre visite du site il est extrêmement difficile de situer ces grattages la végétation ayant amplement repris ces droits le terrain a bougé des glissements de terrain ont recouverts ces traces.
De même les haldes deviennent elles aussi difficilement visibles ayant elles aussi subit les affronts du temps.
Il est à signaler que la zone est difficile d’accès il faut tout d’abord traverser le ruisseau pour accéder aux anciens travaux ensuite on peut remonter à pied sec jusqu’au deux premier vestiges de galeries.
Pour aller en direction des autres vestiges il est nécessaire de remonter en passant par le ruisseau lui même en effet il faut éviter la falaise sur laquelle est sise le château car les chutes de pierres sont très fréquentes donc il faut au maximum éviter de longer la paroi rocheuse.
Cela permet d’accéder au deux derniers vestiges de galeries,
Histoire de pimenter un peu la chose il faut savoir qu’en 2005 les eaux usées de certaines communes  se déversaient dans le ruisseau ce qui donnait un parfum assez subtile par moment.
Aujourd’hui une station d’épuration retraite les eaux usées.

The site which we ‘ll talk about is instead said Perailler on the common Moliere .
But first let’s check the site history
In 1852 a gold deposit is discovered and the first work is undertaken by Doriol .
Gueymard signal the presence of platinum in 1853 but Rolland puts in doubt the results of Gueymard .
The same year Doriol sells its rights to Mr de Certeau raises a license application will be refused.
March 1853 will see the work stoppage.
From 1853 to 1858 litigation and trial oppose the protagonists of this case.
On 4 June 1858 the work will be taken over by Astreoud .
1858 to 1860 he effected this important work on the site.
The year 1862 will see the abandonment of work .
22/11/1956 The CEA will analyze samples held by Mr Vallet
On 28/11/1958 a series of samples will be analyzed by Minerals and Metals .
01/05/1960 The Doctor of Pharmacy Holland Gambetta Toulouse send a box of 25kg of waste Research 1860 study scintillometer .
Research work in galleries above was made from 1858 to 1860 by Mr Astreoud who did not go for less than 5 galleries in the area of Mas des Rivieres and Graveyson .
A gallery of 8m with gold iron (pyrite ?)
A gallery of 12m
A gallery of 9m with gray copper and gold iron (pyrite ?)
A gallery of 15m
A gallery of 10m
To date in 2011 all these galleries collapsed the only one still open gallery that collapsed after an overflow Creek Vaulx so the photo essay that you can see dates back to 2005.
When we visited the site we have identified that remains 2 galleries with certainty and 1 gallery still open.
In the conglomerate we saw a likely starting gallery but by carefully examining the area we are definitely not on indeed it could result from a related stream marmitage Vaulx .
We must recognize that this work is very old there remains much to be seen today if not abundant vegetation and fortunately the BRGM documentation dating from 1961 that begins as a date .
Indeed this documentation is reported the presence of a cabin that exists only as a few scattered stones of the same author of the report cites scratching .
During our site visit it is extremely difficult to locate these scrapings taken ample vegetation with these rights field moved landslides have covered these traces .
Similarly dumps are also becoming hard to see who they also suffered the indignities of time.
It should be noted that the area is difficult to access it must first cross the creek to access previous work then you can go back to dry land to two first vestiges galleries.
To go towards the other remains it is necessary to go through the stream itself indeed avoid the cliff on which the castle sits as rockfalls are very common so you need to avoid maximum along the wall rocky .
This allows access to the last vestiges of two galleries,
History spice up the thing you have to know that in 2005 some common wastewater flowed into the creek which gave a very subtle scent at times.
Today retirement WWTP wastewater.


Vue de la tranchée devant la galerie / View of the trench to the gallery

Vue sur le vestige de la galerie / View the remains of the gallery

Fiche technique / Datasheet
Galerie de recherche du Perailler
Village / Village : La Moliere
Nom du lieu / Name of place : Le Perailler
Accessible / Availability : Oui/Yes
Type de minerai / Type of ore : Or Cuivre gris Fer Plomb Zinc / Gold Copper Lead Zinc Iron gray
Type exploitation / Type operating : Galerie / Gallery
État galerie / State gallery : Obturer / Seal
Année d’exploitation / Year of operation : 1852-1862
Production / Products :
Commentaires / Comments : L’accès est assez difficile du à la presence du ruisseau / Access is quite difficult due to the presence of the stream
Coordonnées lat / Lat coordinates : 44.955270
Coordonnées lon / Lon coordinates : 5.708320
Numéro de dossier BSS / File number BSS
Voir article sur ces mines / See article on mines

Galerie photos / Photo gallery

Waypoints

Trace

Accessibilité / Accesibility

Plan situation Google Maps / Location Map Google Maps