Essai de transport de courant electrique de Marcel Deprez

Test transport electric current Deprez

Marcel Deprez (1843-1918)

A l’exposition Internationale d’Electricité de Paris de 1881, Marcel DEPREZ présente pour la première fois une installation de distribution d’énergie électrique : deux dynamos à double excitation alimentent en courant continu par un câble de 1,8 km, 27 appareils divers, répartis dans le Palais de l’Industrie (machines à coudre, à plisser, scie à ruban, machines à tresser les fils de métal, lampes à arc et à incandescence, presse à imprimer) et qui fonctionnent indépendamment les uns des autres.
Le 15 juin 1882, au cours d’une conférence au Conservatoire National des Arts et Métiers » Application de l’électricité à la production, au transport et à la division du travail » Marcel DEPREZ démontre le premier, mathématiquement et expérimentalement la possibilité du transport de l’énergie à grande distance : à partir de la dynamo à double excitation, il simule, par une résistance d’environ 800 ohms, une ligne qui alimente 6 machines de façon indépendante (la puissance utile transmise est d’environ 3kW).
Lorsque l’Exposition d’Electricité s’ouvre à Munich, en septembre 1882, on propose à Marcel DEPREZ de réaliser une expérience de transport à grande distance. Rien d’analogue n’avait encore été réalisé et la distance qu’il s’agissait de franchir dépassait tout ce qui avait été vu jusque là : 57 km !
La génératrice (Gramme) entraînée par une machine à vapeur fut placée à Miesbach, village situé à 57 km de Munich.
La machine réceptrice, installée dans le Palais de Cristal était employée à faire fonctionner une pompe centrifuge alimentant une cascade de 2,50 m de hauteur.
Le transport était assuré par une ligne télégraphique (57 km de fil de 4,5 mm de diamètre, résistance 950W, tension au départ de 1,35kV).
La puissance utile transmise était d’environ 400 W et le rendement global d’environ 30%.
Le 2 octobre 1882, le comité pour les Essais Electrotechniques de Munich adressait à l’académie des Sciences la dépêche suivante : » Nous sommes heureux de vous annoncer que l’expérience de Marcel DEPREZ, ayant pour but de transporter une force par un fil télégraphique ordinaire a pleinement réussie « .
C’était le premier pas du transport de l’énergie électrique, mais c’est seulement après la guerre de 1914-1918 que l’on trouva le moyen d’atteindre de plus longues distances (200, 500 et 600 km).
Marcel Déprez réalisa plusieurs expériences de transport de l’électricité dont la plus déterminante se déroula à partir de la vallée de la Romanche, entre Jarrie et Grenoble en 1883 sur une distance de quelques 14 kilomètres.
Pendant plus d’un mois une puissance de 6 kilowatts, en courant continu sous 3000 volts, fut transportée à Grenoble pour allumer 108 lampes Edison et faire tourner les moteurs de 3 machines.
Si on l’a un peu oublié, Marcel Deprez demeure une de nos gloires nationales : il est le premier, avant Edison, a avoir trouvé comment transporter et distribuer du courant électrique sur une dizaine de kilomètres, ouvrant dès 1884 la voie à la société moderne.
Auréolé de ce succès, nommé à l’Académie des sciences et titulaire d’une chaire créée pour lui au CNAM, il incarnera la stratégie française en matière de distribution électrique.
Pour Deprez et ses amis, l’avenir est sans aucun doute au courant continu.
Si ses lignes électriques sont assez capricieuses, son réseau… de relations fonctionne parfaitement.
Il étouffe les quelques voix qui mettent timidement en doute le succès de l’inventeur, et veille à ce qu’un autre savant, Lucien Gaulard, ne puisse se faire entendre.
Avec le recul de l’histoire, il apparaît clairement que la France s’est trompée de gloire nationale : Gaulard est le père de la technologie du courant alternatif, celle qui permettra effectivement à l’électricité de bouleverser la société.
Polémique.
Mais il y a mieux, ou pire : Deprez n’a rien inventé du tout.
En étudiant ses expériences, Girolamo Ramunni, physicien de formation, a pu s’assurer que son installation aurait fatalement dû griller.
Il y a bien eu fraude, comme quelques observateurs le murmuraient à l’époque.
La turbine ayant servi à cette expérience est préservée elle est visible sur le parking de l’usine chimique le Rubis juste en face du poste de garde.
Le système Deprez à courant continu haute tension ne connaîtra pas de descendance celui-ci sera supplante par le système de Berges à courant alternatif.
Le système Deprez servira à alimenter les voies de tramways en courant continu mais aussi des usines.
Les papeteries du Moustier à Domène utiliseront un système Deprez de même que les cimenteries de Voreppe en 1892

Marcel Deprez (1843-1918)

At the International Electricity Exhibition in Paris in 1881 Marcel Deprez this first installation of power distribution : two dynamos double excitation is continuously supplied by a cable running 1.8 km , 27 different devices spread in the Palais de l’Industrie (sewing , pleating , bandsaw machines, braiding son metal arc lamps and incandescent printing press ) and which operate independently of each other .
June 15 , 1882, during a conference at the National Conservatory of Arts and Crafts  » Application of electricity production, transmission and division of labor » Marcel Deprez shows the first mathematically and experimentally the possibility of transportation energy to great distance from the dynamo double excitation , it simulates a resistance of about 800 ohms , a line that feeds 6 machines independently ( useful power transmitted is about 3kW ) .
When the Electricity Exhibition opens in Munich in September 1882 , it is proposed to achieve Marcel Deprez experience long-range transport . Nothing similar had been done and the distance it was to cross beyond anything that had been seen before : 57 km !
The generator ( Gram ) driven by a steam engine was placed Miesbach village 57 km from Munich.
The receiving machine installed in the Crystal Palace was used to make a centrifugal pump feeding a cascade of 2.50 m height function .
Transportation was provided by a telegraph line (57 km wire 4.5 mm in diameter, 950W resistance , voltage from 1.35 kV) .
The service rating was about 400 W and the overall yield of about 30%.
On 2 October 1882, the Committee for Electrotechnical Testing Munich addressed the Academy of Sciences the following telegram :  » We are pleased to announce that the experience of Marcel Deprez , with the aim of carrying a force by a telegraph wire ordinary fully successful  » .
It was the first step in the transmission of electrical energy, but it was only after the war of 1914-1918 we found a way to reach longer distances (200 , 500 and 600 km).
Marcel Deprez made several experiments electricity transmission , the most decisive took place from the Romanche valley , between Jarrow and Grenoble in 1883 over a distance of some 14 kilometers .
For more than a month an output of 6 kilowatts, volts DC in 3000 , was moved to Grenoble 108 Edison lamps to light and make engines run 3 machines .
If it was a little forgotten, Deprez remains one of our national glories : it is the first , before Edison, to have found how to transport and distribute electricity to ten kilometers , opening in 1884 the way society modern .
Crowned this success, appointed to the Academy of Sciences and holds a chair created for him at the CNAM , it will play the French strategy for power distribution .
For Deprez and his friends, the future is undoubtedly DC .
If its electrical lines are quite capricious , its network of relationships … works perfectly.
It stifles the few voices timidly put into question the success of the inventor, and ensures that another scientist Lucien Gaulard , can not be heard.
Looking back in history, it is clear that France was mistaken national glory Gaulard is the father of AC technology , one that will actually power to disrupt society.
Controversy.
But there are better, or worse Deprez invented nothing at all.
Studying experiences, Girolamo Ramunni , a physicist by training , was able to ensure that its installation would inevitably have toast .
There has been fraud , as some observers murmured at the time.
The turbine used in this experiment is preserved it is visible in the parking lot of the chemical plant Ruby in front of the guard .
The Deprez system HVDC will not experience this issue will be supplanted by the system Berges AC .
Deprez the system used to power the tramways in DC but also factories.
Mills of Moustier Domene use a Deprez system as cement Voreppe 1892


Vue sur la chapelle / View of the chapel.

Vue sur la plaque de la turbine Deprez / View of the plate of the turbine Deprez

Fiche technique / Datasheet
Roue d’engrenage de la turbine Deprez
Village / Village : Jarrie
Nom du lieu / Name of place :
Accessible / Availability : Oui/Yes
Commentaires / Comments :
Coordonnées lat / Lat coordinates : 45.086666670000014° N
Coordonnées lon / Lon coordinates : 5.738055569999827° E

Galerie photos / Photo gallery

Waypoints

Trace

Accessibilité / Accesibility

Plan situation Google Maps / Location Map Google Maps