Un musée de la mine vivant a Auchel /

A museum of living mine Auchel

Quoi de mieux pour fêter la Sainte-Barbe, patronne des mineurs, que de descendre à la mine et découvrir ou redécouvrir leur métier.
C’est ce que proposait samedi 4 décembre le musée de la mine. Une visite gratuite pour les mineurs et leur famille avec briquet dans les fonds terrestres.
La visite était guidée par d’anciens mineurs comme Jean-Claude Duval, 30 ans à la mine, qui a commencé au 6 de Bruay, avant de se retrouver au 7 de Wingles et à Condé-sur-Escaut avant de revenir et finir à Auchel ; ou encore Alfred Bonvarlet qui a passé 35 ans de sa vie au fond à Auchel et Haillicourt.
La visite commence dans une salle de cinéma où, pendant 20 minutes, un film vous rappelle l’époque Germinal ainsi que l’époque moderne. Le guide vous emmène dans la lampisterie, puis dans la cage d’ascenseur. Une drôle de descente, dans le noir. Drôle de sensation. Et dire que nos parents et grands-parents y descendaient tous les jours. Et c’était pire. L’ancien mineur vous accompagne tout au long des 250 mètres de galeries souterraines en vous expliquant les différents moyens d’abattage du charbon de 1734 à 1990. Des chantiers de creusement de galeries, mais aussi le fonctionnement du rabot d’abattage. Quel bruit !
En cette sainte-Barbe, journée spéciale pour ces anciens mineurs, un briquet a été proposé aux visiteurs au fond de la mine. Chicorée et pain badigeonné de saindoux, servis par deux femmes de mineurs. Un goûter du mineur qui réchauffe et tient au corps.
La visite se termine par l’écomusée et par une petite cuisine reconstituée où attendent Nicole Duval, Armelle Beauchamp et sa petite-fille Aumérine Calin.
Des femmes de mineurs qui attendent que leur mari rentre de la mine. La reconstitution de la cuisine de nos parents ou grands-parents. Un feu à charbon, un landau, une radio, un jeu de javelot, un accordéon ou encore des canaris. Nicole, Armelle et Aumérine se lancent dans une saynète. Elles expliquent le rôle de la femme d’un mineur. « Elle se lève 1h avant son mari pour allumer le feu. Puis, elle prépare sa lessive, le café et le briquet. Ensuite le mari part à la mine. Et là femme s’occupe des enfants avant qu’ils ne partent à l’école. La journée se poursuit avec le nettoyage, la lessive, les raccommodages… » Une belle visite vivante, le jour de la sainte Barbe.
jeudi 09.12.2010, 14:00

What better way to celebrate St. Barbara , patron saint of miners , that go down to the mine and discover or rediscover their profession.
It is proposed that Saturday, December 4 the mining museum . A free visit to the miners and their families with lighter in the land fund.
The tour was guided by former miners as Jean- Claude Duval, 30 years at the mine , which began at 6 Bruay , before ending up at 7 Wingles and Condé- sur-Escaut before returning and finish auchel , or Alfred Bonvarlet who spent 35 years of his life at the bottom and Haillicourt Auchterarder .
The tour starts in a theater where , for 20 minutes, the film reminds you time and Germinal modern times. The guide takes you into the lamp room and in the elevator shaft . A funny descent into darkness. Funny feeling . And that our parents and grandparents down there every day. And it was worse . The former miner accompanies you throughout the 250 meters of underground galleries in explaining the different ways to slaughter coal from 1734 to 1990. Yards tunneling , but also the functioning of the plane slaughter . What a noise !
In this holy Barbara , special day for these former miners , a lighter was offered to visitors at the bottom of the mine. Chicory and bread smeared with lard, served by two miners’ wives . A taste of the minor warming and keep the body.
The tour ends with the museum and a small kitchen where reconstituted Nicole Duval, Armelle Beauchamp and his granddaughter Aumérine Calin expect .
Women miners waiting for their husband to come home from the mine. Rebuilding the kitchen of our parents or grandparents. A coal fire , a pram , a radio , a game Javelin , an accordion or canaries . Nicole , Armelle and Aumérine embark on a skit . They explain the role of the wife of a minor.  » She gets up 1 hour before her husband to light the fire . Then she prepares her laundry , coffee and lighter. Then the husband leaves the mine. And there woman cares for the children before they go to school . The day continues with cleaning, laundry, mending …  » A beautiful vivid tour, the day of Saint Barbara .
Thursday, 09.12.2010 , 14:00

Fiche technique / Datasheet
Musée de la mine Auchel
Village / Village : Auchel
Nom du lieu / Name of place :
Accessible / Availability : Oui/Yes
Commentaires / Comments :
Coordonnées lat / Lat coordinates : 50.501579° N
Coordonnées lon / Lon coordinates : 2.480076° E

Galerie Photos / Photo gallery

Waypoints

Trace

Accessibilité / Accesibility
handicap

Plan situation Google Maps / Location Map Google Maps

Afficher Musée sur une carte plus grande