Le cable diamanté

The diamond wire

L’utilisation du câble diamanté remonte aux années 80. Après avoir été largement utilisé et développé dans les carrières de marbre et de calcaire dur, le sciage au câble diamanté a élargi son champ d’application aux carrières de granit.
Ce moyen moderne d’abattage de masse est directement issue du découpage au fil hélicoïdal. Ce dernier était en fait deux ou trois fils torsadés qui permettaient ainsi l’entraînement d’un abrasif tel que : la grenaille d’acier, la silice, l’émeri ou encore du carborundum. Ce fil guidé et entraîné par des poulies pénétrait dans le matériau grâce à l’abrasion engendrée par le frottement de l’abrasif. Les améliorations apportées concernent essentiellement le matériel et le câble, la technique mise en oeuvre n’a pour ainsi dire pas évolué.
Le matériel nécessaire comprend :
* Un châssis tubulaire monté sur rail assurant le maintien des poulies de renvoi,
* Un moteur électrique puissant ou une centrale hydraulique pour l’entraînement du câble,
* Le câble diamanté composé d’un filin en acier supportant des perles de concrétion diamantées maintenues à égale distance les unes des autres par des petits ressorts, ou encore, des cylindres en matière plastique. Ces  intercalaires offrent une plus grande souplesse en cas d’allongement du câble et une usure plus régulière des diamants en permettant la rotation des pastilles.
* Une alimentation en eau nécessaire pour le refroidissement du câble et l’évacuation des poussières.
Après avoir défini la masse à abattre, il faut, pour permettre le passage du câble diamanté, percer deux trous perpendiculaires se rejoignant à leurs extrémités. On utilise des foreuses pneumatiques, l’alignement des forages étant assuré par une lunette de visée. Une fois le câble fermé autour de la masse à scier et correctement mis en place sur les poulies de renvoi et d’entraînement, on assure l’alimentation en eau et on procède au démarrage de la machine. Le moteur étant fixé sur des rails, il se déplace au fur et à mesure que la coupe s’exécute en exerçant une traction constante sur le câble. Celui-ci, composé d’éléments de 5, 10, 15, 20 mètres, peut être raccourci lorsque le moteur arrive en bout de course.
La masse ainsi sciée sur sa face arrière peut être décollée par tir de mine classique ou encore couchée sur le flanc avant d’opérer au débitage secondaire. Après avoir scié la base, le sciage est alors exécuté horizontalement, on introduit dans le trait de scie vertical une poche de caoutchouc qui, gonflée à l’aide d’un compresseur, assurera le basculement sur le flanc de la tranche. Celle-ci pouvant faire plusieurs centaines de m³ s’écrase sur le fond de fouille en se fragmentant selon les plans de faiblesse préexistants : fissures, diaclases… etc. Le débitage secondaire peut alors commencer de façon à obtenir le plus grand nombre de blocs marchands et donc un meilleur rendement.

Pour plus d’informations sur les haveuses à fil pour l’exploitation en carrières de la société Jouffroy cliquez ici

The use of diamond wire back to the 80s . After being widely used and developed in the marble quarries and hard limestone, diamond wire sawing has expanded its scope to include granite quarries .
This modern means of mass slaughter is directly after the cutting wire coil . It was two or three twisted son thus allow driving an abrasive such as : steel shot , silica , emery or carborundum . This thread is guided and driven by pulleys penetrated through the material to abrasion caused by the friction of the abrasive. The improvements are mainly hardware and cable technical implementation is virtually unchanged .
These will include :
* A tubular frame mounted on rail which maintains the pulleys ,
* A powerful electric motor or hydraulic power to drive the cable,
* The diamond wire composed of a steel cord supporting concretion diamond beads maintained at an equal distance from each other by small springs , or , plastic cylinders . These tabs offer greater flexibility when extending the cable and a more even wear diamonds allowing rotation of the pellets.
* A feed water necessary for cooling of the cable and the removal of dust .
After setting down the mass , it is necessary to allow the passage of diamond wire , drill two holes perpendicular to their joining ends . Pneumatic drills are used, alignment holes being provided by a telescopic sight . Once closed around the mass to be sawed and correctly placed on the pulleys and the drive cable , one ensures the supply of water and is performed at boot time . The motor being fixed to the rails, as it moves and when the cutting is executed by exerting a constant tension on the cable. The latter, composed of elements 5, 10 , 15, 20 meters, can be shortened when the engine reaches the end of the race.
The mass thus cut on the rear face can be peeled off by firing conventional mine or lying on the leading edge to operate at secondary breakdown . After sawing the base, the timber is then carried horizontally is introduced into the vertical kerf a rubber bag that inflates using a compressor , will ensure the tilting on the side of the wafer. This can make several hundred cubic meters crashed into the bottom of the excavation by fragmenting as existing planes of weakness : cracks, joints … etc. . The secondary breakdown can begin to obtain the largest number of merchants blocks and therefore better performance.

For more information on wire cutting machinery for operating quarries society Jouffroy click here